Incroyable mais vrai : les Etats-Unis dénoncent l’arrestation des membres du groupe Etat Islamique

Anthony Blinken, secrétaire d’Etat américain, dénonce l’arrestation de quelque 10 000 terroristes du groupe Etat Islamique. Pour lui, cette situation est “insoutenable”

Le groupe Etat Islamique est-il l’ennemi de l’Occident? En principe, oui. Mais, dans les faits, on n’y comprend plus rien car les récentes déclarations des dirigeants internationaux laissent penser que ce groupe (qui a pourtant commis des actes ignobles sur des populations civiles) est un allié.

En tout cas, ce 28 juin, lors d’un déplacement à Rome (Italie) où il a participé à une conférence internationale sur le terrorisme, Anthony Blinken, secrétaire d’Etat américain s’est dit préoccupé de l’arrestation de militants du groupe Etat Islamique en Irak. Le chef de la diplomatie de Biden juge cette situation “insoutenable”.

“Cette situation est tout simplement insoutenable. Cela ne peut tout simplement pas durer indéfiniment. Les Etats-Unis continuent d’appeler les pays d’origine (des militants du groupe, ndlr) à rapatrier, à réhabiliter et si possible à poursuivre leurs citoyens”, a-t-il fait savoir.

Dans son allocution, le chef de la diplomatie américaine a également abordé la question du terrorisme en Syrie, en Irak et dans une partie du continent africain. Pour Anthony Blinken, une coordination entre Etats est nécessaire afin de faire face à la menace terroriste partout dans le monde.