La Russie prévient Zelenski : “soit tu seras jugé par un tribunal ou tu vas redevenir comédien”

Rien ne va plus entre la Russie et l’Ukraine. Depuis l’invasion de l’Ukraine par Moscou survenue le 24 février 2022, les deux pays se regardent en chiens de faïence et profèrent des menaces réciproques par médias interposés. Ainsi, si l’Ukraine exige de l’Occident qu’il ferme ses frontières à tous les citoyens russes, en Russie, les autorités préviennent Zelenksy, le président ukrainien, qu’il fera face à deux destins : être jugé par un tribunal ou renfiler son costume de comédien.

C’est du moins les propos tenus par Dmitry Medvedev, actuel président du Conseil de Sécurité russe dans une interview relayée par l’agence de presse russe Tass. En effet, interrogé sur l’avenir politique de Zelenski, Medvedev n’a pas mâché ses mots : “soit il sera jugé par un tribunal ou il va rejouer des rôles secondaires de comédien”, a-t-il répondu.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que Medvedev sort ses griffes dans cette guerre contre l’Ukraine. En mars dernier, en pleine guerre, il avait publiquement recadré le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, qui avait déclaré que l’objectif de cette guerre était de provoquer l’effondrement de l’économie russe.

Depuis Moscou, Medvedev avait réagi fermement. “Un ministre français a dit aujourd’hui qu’ils nous avaient déclaré la guerre économique. Faites attention à votre discours, messieurs!”, écrit Dmitri Medvedev sur Twitter, avant d’ajouter: “et n’oubliez pas que les guerres économiques dans l’histoire de l’humanité se sont souvent transformées en guerres réelles”.