Masques français détournés par les USA en Chine : un mensonge fabriqué pour endormir les Français ?

0
943

Vraie ou fasse, cette information me plonge dans le doute. En effet, il a été rapporté ces dernières heures une nouvelle qui a fait le tour de la toile mais uniquement en France. Elle a certes été reprise par d’autres médias en Turquie ou en Russie, mais dans le reste du monde, elle passe totalement inaperçue.

Que nous dit-on ? Dans la presse, on nous informe que l’homme à l’origine de cette infirmation n’est que autre que Renaud Muselier, président de la Région Province-Alpes Côte d’Azur, qui aurait révélé que des commandes de plusieurs millions de masques ont été détournés par les Etats-Unis (qui ont payé plus) sur un tarmac chinois.

Dans une interview accordée à Russia Today, Renaud Muselier s’exprime sur cette histoire en ces termes : « L’autorisation dans le cadre de la loi d’Urgence qui a été passée entre l’Assemblée et le Sénat samedi nous a permis de faire la commande sur un industriel chinois et cette commande avec le paiement a été réalisé, c’est-à-dire que les masques seront fabriqués et en attente aujourd’hui en Chine. Les difficultés que nous rencontrons, c’est l’acheminement. Nous devions avoir un acheminement pour demain soir et dans cet acheminement, nous nous méfions parce que nous avons, nous les régions de France, avec l’ensemble des présidents de régions, commandé près de 60 millions de masques pour nos régions respectives. Sauf que ce matin, sur le tarmac en Chine, une commande française a été achetée par des américains cash et l’avion qui devait venir en France est parti directement aux Etats-Unis ».

Ce 02 avril, plusieurs présidents de région, interrogés par France Info, ont témoigné et confirmé les propos de Renaud Muselier. Jean Rottner, président de la région du Grand Est, explique que les Etats-Unis « sortent le cash et payent trois ou quatre fois plus les commandes » faites par la France. La présidence de la région de Normandie dit avoir passé une commande de deux millions de masques en Chine mais celle-ci a été réquisitionnée par l’Etat chinois sur le tarmac.

L’information fait le tour des réseaux sociaux où elle a été partagée des milliers de fois. Ce qui est étonnant est que beaucoup insultent le gouvernement américain sans se poser trop de question sur la fiabilité même de l’information. Et si tout n’était que Fake News ? Il ne s’agit en aucun cas de remettre en cause la version des présidents des régions de France qui se démènent comme ils peuvent pour sauver les habitants de leurs régions. Mais, à y voir de près, cette information manque de sérieux.

En effet, nul ne remet en cause l’idée qu’il y ait une véritable course contre la montre pour se procurer des masques et malheureusement il se trouve que la seule chaîne de distribution reste la Chine. C’est désormais la ruée vers les masques et les Etats sont prêts à débourser des sommes colossales pour les obtenir. Mais, comme par hasard, pour l’heure, la France reste le seul pays à avoir été victime d’une telle pratique.

Le gouvernement espagnol a été victime d’une arnaque en Chine sur des masques. Mais, son histoire n’a rien à voir avec celle racontée par les présidents de région. L’Espagne avait en effet bien réceptionné ses masques sauf qu’ils étaient défectueux et l’entreprise chinoise qui les avait fabriqués n’était pas habilitée à ce genre de mission. Et cette a été lourdement sanctionnée par l’Etat chinois.

Ensuite, Renaud Muselier dit que le paiement de cette commande « détournée » par les Etats-Unis avait été payée. Pensez-vous une seule minute que des fabricants de masques en Chine sont capables de violer les termes d’un contrat dument signé par les deux parties à la toute dernière minute parce qu’un autre client propose de payer plus ?

De deux choses l’une : soit les présidents de région avaient commandé des masques sans signer aucun contrat et sans verser aucune avance et à partir de ce moment, les fabricants sont libres de changer d’avis à tout moment ou bien soit ils mentent en tentant de masquer le manque sérieux d’argent en France pour acheter des masques et protéger les Français. Cette seconde hypothèse me semble plus crédible car M. Muselier n’a jusqu’ici dévoilé ni le nom ni les coordonnées de l’intermédiaire qui n’a pas respecté son engagement. Pourquoi la couvrir si c’est une entreprise criminelle ?

Cette histoire semble avoir été inventée de toute pièce pour masquer le vrai problème auquel la France est confronté : un Etat qui s’est lancé dans une guerre sans aucune préparation et surtout, sans argent qui, si je ne me trompe pas, est le nerf de la guerre.