Risque de coup d’Etat contre Maduro : la Russie promet son soutien militaire au Venezuela

0
606

La Russie promet de renforcer sa coopération militaire avec le Venezuela au moment où les Etats-Unis préparent un coup d’Etat militaire pour faire tomber Nicolas Maduro, actuel président du pays

La Russie veut à tout prix éviter un coup d’Etat militaire au Venezuela et se dit prête à tout pour l’enrayer. Ainsi, moins d’une semaine après la rencontre entre Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain, Ivan Duque, président de la Colombie et Juan Guaido, opposant vénézuélien reconnu par les Etats-Unis comme président légitime du pays, Sergei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères veut rassurer le régime de Maduro.

En effet, lors d’une visite effectuée ce vendredi au Venezuela où il a rencontré le Bureau de Dialogue National, Lavrov n’a pas mâché ses mots. « La crise au Venezuela est le produit d’une grande campagne de l’impérialisme avec l’objectif de faire tomber le gouvernement légitime. Je considère que les scénarii violents (qui sont en cours) sont inacceptables et la communauté internationale les condamnera », a fait savoir le chef de la diplomatie russe.

Dans son discours, le diplomate russe a aussi déploré les nombreux sabotages économiques qui visent à affaiblir le Venezuela afin d’évincer éventuellement le régime en place. « La récession économique qui touche le Venezuela provient d’une campagne exécutée avec l’objectif de se débarrasser d’un gouvernement légitime, y compris par l’usage de la force. C’est déplorable que des actions unilatérales menées par les Etats-Unis touchent la vie sociale des Vénézuéliens », a regretté Lavrov.

« La Russie va renforcer sa présence militaire au Venezuela »

Face à la menace qui pèse sur le pays, la Russie, comme elle l’a fait en Syrie, ne veut surtout pas lâcher le Venezuela et lui promet un soutien militaire. « Nous allons naturellement développer une coopération militaire technique afin d’assurer la défense des pays amis, surtout quand ils font face à des menaces venant de l’extérieur », prévient-il.

La visite de Sergei Lavrov intervient dans un contexte politico-social extrêmement tendu au Venezuela où les Etats-Unis veulent à tout prix provoquer un coup d’Etat pour confier le pouvoir à leur chouchou, Juan Guaido. D’ailleurs, des mercenaires payé et formés par la Colombie ont commencé à s’introduire sur le territoire vénézuélien pour y semer le bordel, préparant certainement le terrain à une éventuelle intervention militaire américaine.

Mais Maduro n’est pas dupe et a parfaitement compris ce qui se joue en ce moment suite à la rencontre entre Pompeo, Duque et Guadio en Colombie ce week-end. Ce n’est pas pour rien que le gouvernement du Venezuela ait approuvé la loi « Ley de la FANB » qui prévoit désormais que les milices soient considérées comme une partie de l’Armée.