Violences Acte 18 des Gilets Jaunes : le N°2 de Castaner reconnaît l’échec du gouvernement

0
284

Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, a reconnu l’échec du gouvernement à la suite des événements qui ont marqué l’Acte 18 des Gilets Jaunes à Paris

Deux jours après les incidents qui se sont produits à Paris en marge de l’Acte 18 des Gilets Jaunes, Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, fait le bilan sur RTL. Le numéro de Christophe Castaner n’a pas peur des mots. Selon lui, il s’agit d’un « échec ».

Sur le plateau, Laurent Nuñez ne fait aucune distinction entre les casseurs et les manifestants pacifiques. « Je ne fais aucune distinction. On avait des individus qui étaient tous ultra violents, qui étaient là pour en découdre. (…) C’étaient des gilets jaunes très radicalisés », dit-il.

« Oui, c’est un échec »

Sur le plateau de RTL, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur a répondu à la question de savoir ce qui a dysfonctionné. A cette question, il rétorque : « il faut qu’on examine ce qui a dysfonctionné. Est-ce qu’il s’agit du positionnement des forces ? Est-ce qu’ils étaient au bon endroit (…) ? Est-ce qu’il y a eu des difficultés dans la chaîne de commandement ? (…). Le travail des forces de police ou des gendarmes n’est absolument pas mis en cause. »

A la question de savoir s’il a vécu les événements de samedi comme un échec, il répond sans ambages : « Oui, forcément, c’est un échec. »