Affaire Fillon : une note confidentielle transmise à Hollande envisageait le report de la présidentielle 2017

0
393

Une note confidentielle remise à François Hollande par son conseiller politique à l’Elysée suggérait de reporter la présidentielle 2017 suite aux accusations contre François Fillon

L’élection présidentielle de 2017 a failli être reportée. C’est en tout cas la révélation faite par le journal Le Point qui parle d’une note confidentielle qui a été remise à François Hollande par son conseiller politique à l’Elysée. L’identité de ce conseiller a été révélé. Il s’agit de Bernard Rullier.

Selon Le Point, la note confidentielle a été remise à François Hollande une semaine après les révélations de Canard Enchaînée mettant en cause François Fillon et son épouse dans l’affaire dite “emploi fictif”. La lettre en question a été reçue par l’ex président socialiste à la date du 02 février 2017.

Dans cette missive écrite par Bernard Rullier, on pouvait y lire : “nous devons anticiper. Le cas échéant, on se serait appuyé sur l’article 7 de la Constitution : ‘si (…) une des personnes ayant (…) annoncé publiquement sa décision d’être candidate décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel peut décider de reporter l’élection'”.

“La constitutionneliste Anne Levade a été consultée”

D’après Le Point, Anne Levade, constitutionnaliste et présidente de l’Association française de droit constitutionnel avait même été consultée. Finalement, le report de la présidentielle (certainement l’une des plus controversées de l’Histoire de la Vème République) n’a pas eu lieu.

Malgré les pressions très fortes qui pesaient sur lui, François Fillon n’a jamais voulu jeter l’éponge. Il est allé jusqu’au combat dans la course à la présidentielle où il a été éliminée dès le premier tour. Sa candidature a été certes maintenue mais les révélations qui ont explosé en pleine campagne présidentielle avait déjà brisé son élan car à quelques semaines de la président, plusieurs de ses proches l’avaient lâché.