Célébration de la Fête Nationale Espagnole : l’armée sénégalaise défilera à Madrid ce 12 octobre

0
123

L’armée sénégalaise défilera ce 12 octobre 2019 à Madrid lors de la célébration de la Fête Nationale espagnole

Le Sénégal affermit ses liens diplomatiques mais aussi militaires avec l’Espagne. En effet, à l’occasion de la célébration du 12 octobre, Fête Nationale espagnole, l’armée sénégalaise aura le privilège de défiler aux côtés des armées malienne, libanaise, mais aussi mauritanienne.

C’est en tout cas ce que nous a appris le média espagnol, El Espanol. D’après le média, il s’agit du Vème centenaire du premier tour du monde et durant cette célébration, 3 500 effectifs seront déployés ainsi que 76 aéronefs et plus de 100 véhicules. Le défilé militaire commencera à 11h00 à partir de la Plaza de Cuzco à Madrid.

Le média n’a pas précisé si le président sénégalais, Macky Sall, assistera à ce défilé militaire dans la capitale espagnole. Néanmoins, de nombreuses personnalités politiques espagnoles seront attendues à cet événement. Parmi elles: le Roi d’Espagne Philippe VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, la ministre de la Défense, Margarita Robles, les présidents du Congrès et du Sénat ainsi que les autorités des différentes communautés autonomes espagnoles.

« Une coopération diplomatique de plus en plus forte »

La présence de l’armée sénégalaise dans ce défilé militaire confirme les relations très étroites qui existent entre Dakar et Madrid. Ces dernières années, la coopération entre les deux pays s’est accentuée dans la lutte contre l’immigration clandestine de centaines de jeunes sénégalais vers l’Espagne.

Il convient de souligner que pour l’année 2018, l’Espagne a financé le Sénégal et la Mauritanie à hauteur de 135 millions d’euros pour lutter contre l’immigration illégale. D’après El Pais, en 2006, 16 126 sénégalais ont pénétré de manière illégale le territoire espagnol en provenance de la Mauritanie.

Les autorités espagnoles se sont félicitées des efforts fournis ces dernières années par le Sénégal et la Mauritanie. En effet, à en croire El Pais, en 2013, seuls 72 migrants sont entrés sur le territoire espagnol en provenance de la Mauritanie en 2013. Ils n’étaient que 12 en 2014. 40 en 2015. En 2016 et 2017, 0. Toutefois, El Pais souligne que de nombreux sénégalais continuent d’entrer clandestinement en Espagne en passant par d’autres pays tels que la Gambie.