Covid-19 : en colère, Trump dénonce l’annonce du nouveau vaccin après l’élection de Biden Joe

0
154

Donald Trump déclare la guerre à la Haute Autorité de Santé américaine, US FDA, l’accusant d’avoir attendu les élections présidentielles pour annoncer la découverte du nouveau vaccin de Pfizer qui devrait être utilisé par plusieurs pays dans la lutte contre le Coronavirus. Pour Trump, c’est une stratégie très malsaine de lui nuire

“Le malheur des uns fait le bonheur des autres”, dit l’adage. Et difficile de dire le contraire si l’on voit ce qui se passe aujourd’hui au pays de l’Oncle Sam où le président Trump conteste la victoire très floue de Joe Biden à la suite de plusieurs signalements de fraude lors du scrutin.

Désormais, le président déchu déclare la guerre à la FDA (US Food and Drug Administration), l’agence américaine en charge d’homologuer le prochain vaccin contre le Coronavirus. En effet, dans un twitte publié ce 10 novembre, Donald Trump regrette que l’annonce du vaccin Pfizer soit faite cinq jours après l’élection américaine dans le seul but de lui nuire.

“Je l’ai toujours dit”

“La FDA et les Démocrates ne voulaient pas que je remporte une victoire sur le vaccin, avant l’élection. Donc, du coup, le vaccin est sorti cinq jours plus tard. Pourtant , je l’ai toujours dit”, a-t-il twitté.

Dans la foulée, plusieurs  de ses sympathisants ont réagi pour lui donner raison. C’est notamment le cas de Laure Ingraham, très célèbre présentatrice sur la chaîne Fox News et soutien inconditionnel de Donald Trump. “Donc, Trump avait raison sur le vaccin tout de même”, a-t-elle twitté.

Du côté de Joe Biden, on se précipite à tourner cette annonce d’un nouveau vaccin à l’avantage du nouveau locataire de la Maison Blanche. En effet, ce lundi, peu après l’annonce de cette nouvelle, Joe Biden a publié un communiqué félicitant les scientifiques qui ont réalisé cette prouesse. “Je félicite les brillantes femmes et les brillants hommes qui ont mené cette réalisation et qui suscitent en nous un si grand espoir”, se réjouit-il.