Etats-Unis : en pleine pandémie, Joe Biden s’apprête à effacer 50 000 dollars de la dette étudiante

0
319

Le parti démocrate fait pression sur Joe Biden pour qu’il annule 50 000 dollars de dettes étudiantes en pleine pandémie. D’après plusieurs sources, le nouveau président américain pourrait céder à la pression et prendre la décision par décret

Les étudiants américains pourront bientôt pousser un ouf de soulagement. En effet, le successeur de Donald Trump est en passe de prendre une décision cruciale qui va sauver des millions d’étudiants américains pris dans le piège de la dette étudiante qui les empêche de mener une vie digne.

A peine arrivé à la Maison Blanche, Joe Biden veut faire de l’allègement de la dette étudiante une des priorités de son mandat et la décision qu’il pourrait annoncer dans les jours qui viennent ne manquera certainement pas de plonger des millions d’étudiants dans une immense joie.

En effet, plusieurs médias américains ont annoncé ce jeudi la volonté du nouveau président américain d’effacer 50 000 dollars de dettes contractées par des étudiants américains. D’après le média ABC, l’initiative émane des ténors du parti démocrate qui ont formulé leur souhait de voir cette décision se concréter très prochainement.

“Un montant jugé insuffisant”

“Nous sommes ici aujourd’hui pour introduire notre proposition visant à effacer des dettes étudiantes à hauteur de 50 000 dollars et libérer un lourd fardeau des épaules de nombreux Américains”, a déclaré Chuck Schumer sous les applaudissements. D’après Fox News, la décision pourrait être prise par Biden à travers un décret présidentiel.

La décision, si jamais elle est prise, pourrait soulager 36 millions d’Américains qui croupissent sous le poids d’une dette étudiante qu’ils n’arrivent toujours pas à rembourser, selon les informations du média CNBC. Toujours d’après cette même source, l’annulation de la dette étudiante ferait passer le montant de la dette de 1,7 mille milliards de dollars à 700 milliards de dollars. Cependant, CNBC précise que le montant de 50 000 dollars paraît dérisoire d’autant plus que certains étudiants ont contracté des dettes estimées à plus de 100 000 dollars.

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com