Etats-Unis : George Soros injecte 220 millions de dollars dans des mouvements anti-racistes

0
332

La fondation du milliardaire américain, George Soros, vient d’annoncer un investissement de 220 millions de dollars afin de soutenir le combat contre l’injustice raciale aux Etats-Unis

Stratégie purement électoraliste pour faire tomber Trump ou véritable engagement dans la lutte contre le racisme? En tout cas, la nouvelle pourrait défrayer la chronique dans les jours ou mois qui arrivent au moment où d’importantes organisations anti-raciste défient Trump.

En effet, la fondation du milliardaire américain, George Soros, a annoncé ce 13 juillet, dans un communiqué intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com, un investissement de 220 millions de dollars destinés aux organisations et aux leaders qui se battent pour les communautés Noires aux Etats-Unis.

“150 millions de dollars aux organisations dirigées par des Noirs”

“Pour soutenir le mouvement historique de la nation pour la justice raciale, la Fondation Open Society annonce aujourd’hui un investissement de 220 millions de dollars à des organisations et leaders qui se battent pour les communautés Noires à travers le pays, misant sur leur capacité à (nous) mener vers un avenir meilleur”, pouvait-on lire.

Dans le communiqué, la fondation a expliqué que 150 millions de dollars seront destinés à des organisations dirigées par des Noirs qui prônent la justice raciale dans le pays. Parmi les bénéficiaires, figurent Black Voters Matter, Circle For Justice Innovations, Repairers of the Breach ou encore Equal Justice Initiative.

“Open Society annonce un investissement de 70 millions de dollars”

Et Open Society d’ajouter : “certains se battent pour la fin de la politique (discriminatoire, ndlr) telle que nous la connaissons, et d’autres se battent pour l’accès aux urnes. Collectivement, ces organisations composent un écosystème vital pour la justice, un (écosystème) dont le rôle est d’exploiter l’énergie extraordinaire d’aujourd’hui tout en s’assurant qu’elle puisse donner naissance à une réforme fructueuse”.

La fondation ne s’arrête pas là. Elle prévoit aussi de dépenser 70 millions de dollars pour investir dans des quartiers difficiles, pour encourager une politique civique chez les jeunes, pour combattre la suppression de votes et la désinformation afin de garantir la tenue d’élections saines en pleine pandémie. Open Society promet de fournir davantage d’informations dans les semaines à venir sur les domaines dans lesquels les 220 millions de dollars seront investis.

Pour lire le communiqué dans sa version originale, cliquez ici : Open Society