Macron recase Agnès Buzyn : elle sera nommée présidente de la prestigieuse Universcience à la rentrée

0
1632

Emmanuel Macron promeut Agnès Buzyn qui, dès la rentrée, prendra la tête de l’Universcience, prestigieux établissement français spécialisé dans la diffusion de la culture scientifique et technique

Si vous pensez qu’Agnès Buzyn est politiquement finie, c’est que vous n’avez rien compris. Au contraire, malgré son échec cuisant lors des deux tours des élections municipales, elle jouit d’une certaine popularité chez le président français qui, d’ailleurs, a décidé de la recaser.

C’est en tout cas la révélation faite ce mercredi par Valeurs Actuelles qui cite Le Canard Enchaîné. En effet, selon le média français, Emmanuel Macron a décidé d’offrir à son ex ministre de la Santé le prestigieux poste de présidente d’Universcience, un établissement regroupant le Palais de la Découverte et la Cité des Sciences et de l’industrie de Paris.

Agnès Buzyn remplacera ainsi Bruno Macquart dont le mandat est arrivé à échéance ce 30 juin dernier. Toujours selon la même source, l’ancienne ministre de la Santé pourrait prendre occuper ce poste dès la rentrée prochaine. La révélation n’est pas passée inaperçue. Elle a en effet suscité des commentaires sur les réseaux sociaux.

“Buzyn aura bien droit à une promotion à la rentrée”

Il convient de rappeler que le nom d’Agnès Buzyn avait fait le tour des réseaux sociaux en mars dernier, surtout après ses déclarations très polémiques sur la tenue des élections municipales au moment où la France enregistrait des morts dus au Covid-19. L’ancienne ministre parlait de “mascarade” et avait reçu une réponse de Macron qui, commentant ses propos quelques jours plus tard, déclarera sans jamais faire allusion à elle : “je remercie tous ceux et toutes celles qui ont prédit l’épidémie une fois qu’elle se sera produite”.

Le très mauvais résultat d’Agnès Buzyn, obtenu lors des municipales en tant que candidat de la République En Marche, donnait le sentiment qu’elle avait définitivement perdu la confiance du président de la République. Apparemment non! Dès la rentrée, elle aura droit à une promotion malgré la déroute de son parti.